Ir para o conteúdo

ecosol

Tela cheia Sugerir um artigo

Economia Social Solidária no mundo

20 de Agosto de 2013, 7:33 , por daniel tygel - | No one following this article yet.
Notícias da economia social solidária recolhidas da RIPESS - Rede Intercontinental de Promoção da Economia Social Solidária, que por sua vez agrupa notícias de mais de 60 sites web nos 5 continentes. Site: http://ripess.org.

Actions de plaidoyer international du RIPESS pour la promotion de l’ESS

20 de Janeiro de 2022, 11:13, por RIPESS

En tant que réseau mondial couvrant tous les continents, le RIPESS est particulièrement bien placé pour entreprendre un plaidoyer à différents niveaux, des communautés locales aux institutions internationales, afin d’assurer la promotion de l’ESS pour un développement durable, inclusif et transformateur, du niveau local au niveau mondial.

Ensemble, avec nos membres et nos partenaires internationaux, nous nous efforçons de faire entendre la voix de l’ESS dans les arènes internationales, et de renforcer la coopération entre les États et les réseaux et acteurs de l’ESS afin de soutenir la construction d’écosystèmes qui favorisent le développement de l’ESS comme modèle de développement alternatif, motivé par les besoins des peuples et des communautés, et la protection de notre planète.

Voir également les informations transversales et les articles du RIPESS :

 

Le travail de plaidoyer international du RIPESS dans les arènes internationales

Nous pilotons la construction d’écosystèmes de soutien à l’ESS dans différentes arènes internationales, conjointement avec les réseaux membres continentaux et thématiques. Cela inclut :

Le Groupe de travail inter-agences des Nations Unies sur l’Économie sociale et solidaire  (UNTFSSE)

Le RIPESS participe au groupe de travail inter-agences de l’ONU sur l’ESS en tant qu’observateur depuis sa création en 2013. Nous travaillons côte à côte avec les agences de l’ONU et d’autres réseaux internationaux de l’ESS pour renforcer l’agenda de l’ESS dans les discussions et l’élaboration des politiques au niveau mondial.

 

L’alliance globale visant à la reconnaissance internationale de l’économie sociale solidaire / Pact for Impact

Le RIPESS a été étroitement associé à l’initiative depuis le début de ce processus en 2019, et co-modère le groupe de travail sur la gouvernance avec le secrétariat d’État français à l’ESS.

 

Le Forum mondial de l’économie sociale (GSEF)

Le RIPESS est membre du GSEF, et vice versa, et nous travaillons ensemble pour promouvoir une coopération intense entre les organisations de l’économie sociale et les gouvernements locaux. Le RIPESS a été activement présent dans tous les forums du GSEF, a participé aux comités d’organisation, depuis le premier à Séoul jusqu’au plus récent en 2021 à México.

 

Forum politique de haut niveau

En tant que membre observateur du Conseil économique et social, nous avons plaidé lors des différentes sessions du HLPF (par le biais des ONG) en insistant sur la nécessité d’inclure l’ESS dans les stratégies internationales pour la réalisation des objectifs de développement durable. Nous travaillons également à l’inclusion de l’ESS dans les examens nationaux volontaires (VNR) présentés par les États membres.

 

Autres scènes internationales

Le RIPESS partage également des priorités et des stratégies dans de nombreuses autres arènes internationales transversales telles que la Plateforme mondiale pour le droit à la ville ou le Forum mondial sur le développement économique local, et dans de nombreuses arènes plus thématiques/sectorielles, liées aux ODD, comme la souveraineté alimentaire et l’agroécologie, la protection sociale, le climat, le genre, le commerce (équitable), la finance éthique, le développement territorial, la migration, etc.

Spécifiquement lié à la souveraineté alimentaire, un accent particulier est mis sur le mécanisme de la société civile et des peuples autochtones du Comité de la sécurité alimentaire des Nations Unies, où sont élaborées les politiques en matière d’alimentation et d’agriculture. Ce travail est réalisé en collaboration avec le Comité International de Planification pour la Souveraineté Alimentaire (IPC), une plateforme stratégique pour le mouvement social de la souveraineté alimentaire qui inclut Urgenci, le membre sectoriel du RIPESS pour ce sujet. Ce travail se répercute sur le travail continental et national. L’économie solidaire est l’un des 10 éléments de l’agroécologie reconnus par la FAO et constitue un élément clé du travail de l’équipe spéciale Covid-19.

 

Le travail de plaidoyer des réseaux continentaux d’ESS sous-régionaux du RIPESS

Le RIPESS soutient le renforcement et l’articulation des stratégies de plaidoyer sous-régionales menées par ses réseaux membres continentaux pour construire et promouvoir des environnements sous-régionaux pour et avec un impact national, en particulier dans les réseaux nationaux d’ESS du RIPESS.

Chaque réseau continental / sous-régional d’ESS est actif dans des arènes sous-régionales spécifiques en Asie, en Afrique, en Amérique latine et en Europe pour promouvoir l’ESS et des écosystèmes favorables à l’ESS.

Par exemple, dans le cas de l’Europe : RIPESS Europe a également travaillé de plus en plus pour s’assurer que l’économie solidaire est présente à la fois dans la proposition du Pacte Vert et dans la législation De la ferme à la table.

 

Par Juli Hernández

The post Actions de plaidoyer international du RIPESS pour la promotion de l’ESS appeared first on RIPESS.



RIPESS International advocacy work for the promotion of SSE

20 de Janeiro de 2022, 11:13, por RIPESS

As a global network covering all continents, RIPESS is uniquely placed to undertake advocacy at different levels from local communities to international institutions, to ensure the promotion of SSE for sustainable, inclusive and transformative development from local to global levels.

Together with our members and international partners, we are working to raise the voice of SSE in international arenas, and to enhance cooperation between States and SSE networks and actors to support the construction of ecosystems that promote SSE development as the alternative development model, driven by the needs of peoples and communities, and the protection of our planet.

See also crosscutting information and RIPESS articles:

 

RIPESS international advocacy work in international arenas

We are leading the construction of SSE support ecosystems in different international arenas jointly with the continental and thematic member networks. This includes:

 

The UN Inter-Agency Task Force on SSE (UNTFSSE)

RIPESS has been participating in the UN Inter-Agency Task Force on SSE as an observer since its creation in 2013. We work side by side with UN Agencies and other international SSE networks to strengthen the SSE agenda in discussions and policy building at global level.

 

The Global alliance aimed at the international recognition of the Social and Solidarity Economy / Pact for Impact

RIPESS has been closely involved with the initiative since the start of this process in 2019, and is co-moderating the working group on governance together with the French State Secretariat for SSE.

 

The Global Social Economy Forum (GSEF)

RIPESS is a member of GSEF and vice versa, and we working together to promote intense cooperation between social economy organizations and local governments. RIPESS has been actively present in all GSEF forums, has participated in the organising committees from the first one in Seoul to the most recent one in 2021 in México.

 

High Level Political Forum

As an observer member in the Economic and Social Council, we have been advocating in the different sessions of the HLPF (through the NGO constituency) urging for the need to include SSE in international strategies for the realisation of the Sustainable Development Goals. We are also working to ensure the inclusion of SSE in Voluntary National Reviews (VNR) presented by the Member States.

 

-Other international arenas

RIPESS is also sharing priorities and strategies in many other crosscutting international arenas such as the Global Platform for the Right to the City or the World Forum on Local Economic Development, and in many more thematic/sectorial focused arenas, related to SDGs, such as Food sovereignty and agroecology, Social Protection, Climate, Gender, (Fair) Trade, Ethical finance, Territorial development, Migration, etc.

Specifically linked to Food sovereignty, a particular emphasis is placed on the Civil Society and Indigenous People’s Mechanism of the UN Committee on Food Security, where policy for food and agriculture are developed. This work is carried out in conjunction with the International Planning Committee for Food Sovereignty (IPC), a strategic platform for the food sovereignty social movement that includes Urgenci, the sectorial member of RIPESS for this topic. This work carries over into continental and national work. Solidarity economy is one of the 10 Elements of Agroecology recognised by FAO, and is a key element in the Covid-19 Task Teamwork.

 

Subregional RIPESS SSE continental networks’ advocacy work

RIPESS supports the reinforcement and articulation of subregional advocacy strategies carried out by its continental member networks to build and promote subregional environments for and with national impact, in particular in National RIPESS SSE networks.

Each continental/subregional SSE network is active in specific subregional arenas in Asia, Africa, Latin America and Europe to promote SSE and favourable SSE ecosystems.

For instance, in the case of Europe: RIPESS Europe has also been increasingly working to ensure that solidarity economy is present in both the proposed Green Deal and Farm to Fork legislation.

 

By July Hernández

The post RIPESS International advocacy work for the promotion of SSE appeared first on RIPESS.



Politiques Publiques dans socioeco.org

19 de Janeiro de 2022, 7:45, por RIPESS

Article de Françoise Wautiez

Les Politiques publiques en matière d’ESS touchent différents domaines : pour une part, la reconnaissance juridique est une condition sine qua non pour que les acteurs puissent agir aux différents échelons en s’appuyant sur les institutions compétentes et des élu.e.s qui les représentent ; l’aspect territorial est intrinsèquement lié au coeur du fonctionnement de l’ESS, d’où l’importance des échelles de ces politiques, en milieu urbain où les villes, en tant que lieux de décisions et de participation, ont un rôle de plus en plus important, mais bien sûr les collectivités territoriales en milieu rural sont dans la capacité aussi de répondre au plus près aux besoins des populations ; les politiques publiques peuvent cibler des secteurs de l’économie ou des parties de la population qui n’ont pas accès au marché de l’emploi, par exemple ; les achats publics responsables peuvent faire le poids dans la promotion des entreprises de l’ESS en utilisant des critères qui les favorisent. Enfin, la participation citoyenne et le plaidoyer sont un enjeu pour la co-construction des politiques publiques.

Dans l’optique du travail sur le plaidoyer au sein du RIPESS Intercontinental, vous trouverez ci-dessous les contenus de  la documentation sur les politiques publiques et le plaidoyer dans socioeco.org.

  1. En premier lieu, vous avez accès dès la page d’accueil à un un axe « Quelles politiques publiques pour l’économie solidaire ? » et ses différents dossiers et mots-clés: par exemple, les achats publics responsables, les innovations territoriales, les villes actrices du changement, etc.

 

  1. Parmi ces dossiers, celui, par exemple: Coproduire et coconstruire les politiques publiques : le rôle de l’ESS, des analyses, des vidéos, un outil pédagogique, des propositions et 14 études de cas (en français) de Barcelone, en passant par la ville de Saintes (France) à des villes au Portugal ou au Royaume-Uni, Québec ou Mexico, 10 en espagnol, 10 en anglais. L’article, écrit par nos soin pour le RIPESS Intercontinental :  Co-construction des politiques publiques de l’ESS : que nous dit la documentation ?, reprend des éléments qui vous paraîtront peut-être intéressants.

 

  1. Les exemples de politiques publiques en général se retrouvent sur les deux cartographies les politiques publiques en faveur de l’ESS et celle sur Politiques Publiques et Objectifs de Développement Durable (ODDs). Ce sont les mêmes politiques mais classées différemment, l’une par besoins (logement, santé, etc), l’autre para ODD.

 

  1. La page Législations illustre un aspect particulier des Politiques Publiques qui a à voir avec la reconnaissance juridique de l’ESS. Vous y trouverez tous les continents et les instances internationales. Cette page est tenue à jour par socioeco.org et Ripess avec l’aide de la UN Task Force pour l’ESS.

 

  1. Vous trouverez également les études de cas de l’UNRISD, le think tank des Nations Unies, publiées en 2021, sur leur page: avec des exemples de Durban, Afrique du Sud, Montréal, Séoul, etc. (en anglais). Par ailleurs, leur document transversal intitulé «  »Guidelines for Local Governments«  » a été publié en début de l’année passée. Il explique les éléments clés constituant un environnement politique et institutionnel favorable, ou « écosystème », pour l’ESS. Il offre une boîte à outils qui peut être utilisée dans le développement de politiques et d’institutions pour l’ESS au niveau sous-national.

 

  1. Enfin, noter que pour le moment, le mot-clé « plaidoyer » ne rassemble que trois études de cas, une dans chaque langue et des contributions, notamment du RIPESS EU.

Comme vous avez sans doute pu le constater, il est assez difficile de documenter des politiques publiques. Si lors de vos recherches, vous tombez sur des illustrations de celles-ci, n’hésitez pas à me les envoyer : fwautiez@socioeco.org.

Bonne lecture !

 

The post Politiques Publiques dans socioeco.org appeared first on RIPESS.



Découvrez Laure Jongeans, secrétaire exécutive du RIPESS Intercontinental.

12 de Janeiro de 2022, 6:58, por RIPESS

Vidéo en anglais, sans traduction

Découvrez Laure Jongeans, secrétaire exécutive du RIPESS Intercontinental.

Dans cette vidéo, elle explique le rôle clé que joue RIPESS Intercontinental en tant que représentation des membres des réseaux des différents continents, ce qui leur permet d’apporter leurs voix déjà diverses à la table.

Nous avons un rôle concernant le plaidoyer international et la promotion des échanges et de la coopération entre les continents afin qu’ils partagent leurs expériences et leurs connaissances.

The post Découvrez Laure Jongeans, secrétaire exécutive du RIPESS Intercontinental. appeared first on RIPESS.



Comment les initiatives de l’ESS contribuent à la réalisation des ODD dans le contexte post-Covid

29 de Dezembro de 2021, 11:53, por RIPESS

 

MESSAGE DE NOTRE COORDINATION CONJOINTE

 

Le RIPESS a participé à la réunion RIO+20 en 2012 lorsque le processus des Objectifs de Développement Durable (ODD) a été lancé. De 2012 à 2015, nous avons plaidé pour l’inclusion de l’économie sociale solidaire (ESS) dans les ODD en montrant comment l’ESS peut constituer une voie inclusive vers leur mise en œuvre. Les ODD eux-mêmes, adoptés en septembre 2015, ne sont pas basés sur l’ESS, loin de là. Dans de nombreux cas, la formulation des alinéas ne fait que refléter un  » verdissement  » du paradigme néolibéral actuel. Quoi qu’il en soit, ils peuvent être considérés comme une opportunité de changement systémique. Les multiples crises actuelles (sanitaire, économique, financière, environnementale, climatique, du logement…) sont toutes liées entre elles, tout comme les ODD. Et les multiples exemples de l’excellent travail réalisé par les entités de l’ESS à travers le monde pour y faire face doivent être bien plus reconnus. Ces exemples doivent maintenant être mis en valeur et la politique de l’ESS doit être intégrée à tous les niveaux.

Le groupe de travail inter-agences des Nations unies sur l’ESS (UNTFSSE) a été créé en 2013 ; et depuis lors, nous avons largement collaboré et participé à l’élaboration de publications et de politiques pour l’inclusion de l’ESS dans les ODD.

Le document de position de 2014 « L’économie sociale solidaire et les défis du développement durable » ainsi que la déclaration de 2016 « Réaliser l’Agenda 2030 grâce à l’économie sociale solidaire » identifient tous deux clairement le potentiel de l’ESS dans 69 des 169 paragraphes des 17 ODD.

Il y a souvent une plus grande reconnaissance des forces de l’ESS au niveau local. Ceci est tout à fait compréhensible, car c’est à ce niveau que les mouvements sociaux de base, tels que les membres du RIPESS, abordent ces multiples problèmes. Les gouvernements locaux soutiennent aussi souvent l’ESS plus à ce niveau qu’aux niveaux nationaux ou régionaux, car ils voient clairement les avantages et la façon dont l’ESS aide à surmonter les multiples défis auxquels les gens sont maintenant confrontés.

Toutefois, cela ne suffit pas. Un nombre croissant d’États disposent désormais d’une législation-cadre. Celle-ci doit encore être renforcée. Et le processus des examens nationaux volontaires au cours du Forum politique de haut niveau sur les ODD qui se tient chaque année en juillet à New York doit désormais inclure l’ESS pour montrer la voie à suivre.

Nous avons déjà collectivement parcouru un long chemin depuis Rio+20. Mais les défis ont également augmenté. Il en va de même pour la sensibilisation mondiale croissante à l’ESS et à la manière dont elle peut nous aider à relever ces défis. Les crises mondiales sont aussi l’occasion d’un changement réel et profond.

Ce document permet de mettre en valeur certains des nombreux exemples qui existent dans le monde. Nous espérons qu’il vous inspirera et que vous nous rejoindrez dans notre travail collectif pour évoluer vers un monde de plus grande justice sociale, environnementale et économique, où tous les droits de l’homme sont respectés et mis en œuvre grâce à un profond changement de paradigme vers l’économie sociale solidaire.

 

Rédigé par Judith Hitchman

 

FR Les réseaux du RIPESS et les ODD dans le contexte post-Covid_compressed

The post Comment les initiatives de l’ESS contribuent à la réalisation des ODD dans le contexte post-Covid appeared first on RIPESS.



Le RAESS organise un atelier sur la résilience post-Covid

19 de Novembro de 2021, 12:44, por RIPESS

Une personne positive est celle qui est tombée, s’est levée, s’est bougée, a soigné ses blessures, a souri à la vie et a dit : je suis toujours là.

C’est cet optimisme qui a enthousiasmé les participants à l’atelier pilote sur la résilience post COVID des entreprises d’ESS membres du RAESS, avec le soutien du projet Plaidoyer pour la promotion de l’ESS comme stratégie pour atteindre le développement durable dans le contexte post-COVID-19 (Projet ACCD-RIPESS).

En effet pendant 3 jours, c’est dans les enceintes du Centre National pour la Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire du Mali à Bamako, que s’est tenu du 15 au 17 avril 2021, l’atelier de renforcement de la résilience des entreprises membres du RAESS, pour leur relèvement après avoir subi les impacts négatifs du COVID-19.

Une enquête évaluative du RAESS auprès des membres du RENAPESS Mali, a relevé que la majorité des entreprises ESS au Mali rencontraient d’énormes difficultés dans leur fonctionnement, certains ayant même été obligés à la cessation définitive ou temporaire de leurs activités, due aux conséquences des mesures sanitaires imposées dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

C’est dans le contexte que le projet ACCD est venu en soutien au RAESS et ses réseaux membres des pays, en appuyant l’organisation d’un atelier de renforcement de la résilience post COVID des entreprises ESS affectées par les mesures anti-COVID.

Les participants majoritairement des femmes, ont été unanimes en soulignant que les mesures drastiques de couvre-feu et de distanciation sociale, ont affecté les marchés, rendant difficile l’écoulement des productions dans certains cas et dans d’autres la fuite des clients.

Les restauratrices ont vu la clientèle déserté leurs sites et n’avaient plus de marché lié aux séminaires et ateliers de formation.

Les garagistes ne recevaient plus de voitures.

Avec la suspension des cérémonies sociales, les clients ne se faisaient plus coudre de nouveaux habilles.

C’est là quelques exemples du traumatisme subi par les marchés.

L’atelier en mettant de l’avant une approche de résilience en 6 étapes a permis aux participantes de prendre conscience de la nécessité d’adopter une approche de gestion entrepreneuriale axée sur la prévention.

Au-delà de l’aspect formatif, l’atelier a permis aux participantes de créer un réseau d’échanges permanent sur WhatsApp, qui intègre aujourd’hui plus de 150 participantes. Là s’échangent des informations diverses sur les opportunités de financements et de formation, la mise en marché des produits et autres.

Ce fut aussi l’occasion de faire un pont entre les actrices de l’ESS et le CENAPESS.

Le groupe WhatsApp continue et les entreprises ont regagnés de l’espoir et nombres d’elles ont repris leurs activités.

Al Assane SANOGO

Chef de Projet ACCD/RIPESS

 

 

The post Le RAESS organise un atelier sur la résilience post-Covid appeared first on RIPESS.



Le RIPESS appelle les gouvernements locaux à adopter l’ESS comme modèle de développement dans le cadre du GSEF 2021

15 de Novembro de 2021, 10:02, por RIPESS

Le RIPESS et les membres de ses réseaux continentaux d’ESS ont été activement impliqués et pleinement mobilisés pour le Forum mondial de l’économie sociale 2021, qui a eu lieu sur place à México et en ligne du 4 au 8 octobre. En plus de participer à l’ouverture et aux autres activités plénières, nous avons collaboré et apporté des contributions de différents continents à travers l’organisation de diverses sessions.

 

Session co-organisée par le RIPESS et l’UNTFSSE, avec la participation du RIPESS LAC (Latin America & Caribbean) et le Chantier de l’économie sociale

Développer des alliances territoriales et internationales pour promouvoir l’économie sociale et solidaire (ESS) comme une économie centrée sur les personnes et sensible à la planète

 

Cette session a permis de réfléchir à différents aspects clés qui caractérisent l’économie sociale et solidaire en tant qu’acteur essentiel de la réalisation de l’Agenda 2030 et d’une relance véritablement durable.

La table ronde de haut niveau s’est concentrée sur l’importance des alliances et des partenariats à différents niveaux – local, national, régional et international – pour renforcer les écosystèmes de l’ESS et promouvoir le rôle de l’ESS dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), afin de promouvoir une économie fondée sur les droits de l’homme, centrée sur les personnes et sensible à la planète.

La session, co-organisée par le RIPESS et le Groupe de travail inter-agences de l’ONU sur l’économie sociale et solidaire (UNTFSSE), a profité  des expériences et connaissances de ses membres et observateurs, et a été  l’occasion de lancer le processus de régionalisation de l’UNTFSSE, promu par le RIPESS et d’autres membres du Groupe de travail, en coopération avec des réseaux continentaux, dont le RIPESS LAC. Elle a été organisée grâce à la contribution de l’Agence Catalane de Coopération au Développement (ACCD) aux activités du RIPESS.
Session plénière :

Construire et reconstruire une communauté inclusive.

 

Shigeru Tanaka, co-coordinateur du RIPESS, a participé à la session d’ouverture de la conférence, avec d’autres représentants d’importantes organisations, réseaux et organisations internationales de l’ESS.

 

Session organisée par ASEC, membre asiatique du RIPESS 

L’investissement social pour l’autonomisation des communautés

 

Le Conseil asiatique de l’économie solidaire (ASEC) a également été très actif au sein du GSEF2021. Il a organisé cette session virtuelle, au cours de laquelle les participants ont exploré :

  • Quels produits et services sont fournis par les organisations/entreprises de l’ESS aux groupes marginalisés/vulnérables afin de faire face/atténuer l’impact négatif de la pandémie de Covid-19 ; et
  • Comment cultiver des partenariats/collaborations fructueux entre les organisations/entreprises de l’ESS et les participants intéressés afin de diffuser les produits/services de l’ESS et/ou d’étendre leur portée aux groupes marginalisés/vulnérables de manière durable dans leurs localités respectives.

 

Session organisée par le RAESS, membre africain du RIPESS

La situation des entreprises et organisations d’ESS après Covid

 

Le RAESS a organisé une session dans le cadre du GSEF qui a analysé  la situation et la résilience des entreprises et organisations de l’ESS après le Covid.

La session visait à partager des informations sur la chaîne de solidarité que les réseaux d’ESS africains, tant au niveau national que continental, ont mis en place pour faire face aux impacts négatifs du COVID-19 sur leurs entreprises d’ESS. S’adressant aux réseaux d’ESS du monde entier, aux jeunes, aux chercheurs et aux gouvernements, la session a été co-animée par quatre panélistes, originaires du Cameroun, du Maroc, de la Côte d’Ivoire et du Mali.

 

Session organisée par INAISE, avec la participation de Jason Nardi, du RIPESS EU

Financer la transition écologique et sociale des entreprises de l’ESS : dialogue entre les réseaux de finance sociale et solidaire

 

Comme indiqué dans le titre, il s’agissait d’une table ronde virtuelle autour de laquelle les différents réseaux de l’ESS ont échangé leurs points de vue sur le rôle des réseaux face aux défis de la transition écologique et sociale.

Le RIPESS et le RIPESS LAC ont également été impliqués dans le comité d’organisation du forum, et ont participé activement au comité travaillant sur la déclaration de ce GSEF 2021.

Vous pouvez lire la déclaration et les résumés des sessions sur le site web du GSEF : Page d’accueil (gsef2021.org)

The post Le RIPESS appelle les gouvernements locaux à adopter l’ESS comme modèle de développement dans le cadre du GSEF 2021 appeared first on RIPESS.



Conférence NENA 2021 !

8 de Novembro de 2021, 8:17, por RIPESS

Participez au dialogue et découvrez lors de la conférence NENA 2021 comment les organisations de toute l’Australie travaillent à la construction d’une économie du bien-être !

La 6e assemblée annuelle s’est tenue du 5 au 7 novembre en personne à Brisbane, en Australie, et en ligne. La conférence, intitulée « Construire une économie du bien-être pour l’Australie« , a permis d’explorer de nouveaux systèmes économiques et des initiatives sociales susceptibles de lutter contre l’injustice sociale, de répondre au changement climatique et à la crise écologique croissante, tout en renforçant la résilience des communautés et en veillant à ce que les gens aient des communautés heureuses, sûres et prospères.

Vous pouvez en savoir plus sur la conférence ici.

Le New Economy Network Australia (NENA) rassemble un large éventail d’individus et d’organisations qui travaillent à la transformation du système économique australien. Le réseau vise à promouvoir la santé écologique et la justice sociale comme principes fondamentaux et objectifs premiers du système économique.

NENA soutient ces objectifs en créant des liens, en présentant et en promouvant des projets innovants, en favorisant l’apprentissage entre pairs, en développant des réseaux et des systèmes pour créer et défendre le changement. NENA soutient des hubs dans des zones géographiques ou sectorielles clés, travaillant ensemble pour demander, créer et bénéficier d’une « nouvelle » économie.

Le travail de NENA s’appuie sur les principes d’une économie du bien-être, cherchant à transformer la politique économique, les entreprises et la prestation de services pour se concentrer sur le bien-être humain et écologique plutôt que sur la croissance économique.

Le travail de NENA pour transformer le système économique repose sur cinq principes fondamentaux :

  • Durabilité écologique : L’activité économique respecte et opère dans les limites écologiques, la santé bio-régionale et les frontières planétaires, et soutient également la régénération des systèmes naturels et reconnaît et soutient les droits inhérents de la nature à exister, prospérer et évoluer.
  • La justice sociale : Que chacun puisse participer à l’activité économique et en bénéficier de manière inclusive et équitable, et que cela nécessite de travailler en solidarité pour lutter contre la marginalisation historique et actuelle de certains groupes par le racisme, l’impérialisme, le classisme, le patriarcat et d’autres systèmes d’oppression.
  • La démocratie : La prise de décision économique est participative, inclusive et transparente et met l’accent sur l’intendance et la gestion collectives des ressources, activités et résultats économiques.
  • Basé sur le lieu/ mettant l’accent sur la localité : La mise en place d’économies locales fortes est importante pour les communautés australiennes ; la richesse et le pouvoir sont ancrés sur place grâce à une activité économique localisée.
  • Les peuples des Premières Nations en Australie : La solidarité avec les peuples des Premières nations est essentielle à la création d’une nouvelle économie en Australie. NENA reconnaît que la souveraineté des peuples des Premières Nations du continent aujourd’hui connu sous le nom d’Australie n’a jamais été cédée par traité ni d’aucune autre manière. NENA reconnaît et respecte les lois des peuples des Premières nations et la garde écologiquement durable de l’Australie depuis des dizaines de milliers d’années par des pratiques de gestion des terres et des mers qui se poursuivent aujourd’hui.  NENA reconnaît et respecte également l’ancien système économique stable, centré sur la Terre, qui a été créé et géré par les Premières Nations sur tout le continent depuis des millénaires. La société australienne a une dette envers les peuples des Premières nations pour de nombreux aspects de l’économie moderne.

 

Par Sian Townend

 

The post Conférence NENA 2021 ! appeared first on RIPESS.



Offre d’emploi : Secrétaire Executif, à temps plein

26 de Outubro de 2021, 14:13, por RIPESS

Date limite pour présenter les candidatures : 14 novembre 2021

Le RIPESS (http://www.ripess.org) est un réseau mondial de réseaux continentaux engagés dans la promotion de l’économie sociale et solidaire. Les réseaux membres eux-mêmes (Amérique latine et Caraïbes, Amérique du Nord, Europe, Afrique, Asie et Océanie) regroupent des réseaux nationaux et sectoriels, assurant ainsi un fort ancrage territorial. La combinaison de la portée locale et mondiale donne au RIPESS la légitimité de promouvoir l’ESS, de favoriser la coopération intercontinentale et de plaider à différents niveaux.

La nature inhérente du RIPESS inclut l’objectif de contribuer à un changement systémique et transformateur. Il le fait en démontrant tout ce que l’ESS apporte en termes de véritables réponses transformatrices au niveau local au système existant qui montre clairement ses limites. Les membres du RIPESS croient en l’importance de la mondialisation de la  solidarité, et en la capacité de créer des richesses collectives et communautaires plutôt que des richesses individuelles pour construire et renforcer une économie qui place les personnes et la planète au centre de ses activités. Elle est également profondément ancrée dans une approche fondée sur les droits de l’homme.

Cette année, le RIPESS a adopté une nouvelle forme de coordination internationale, et un plan stratégique pour la période 2021-2023 (voir ICI). Les deux axes principaux du plan tiennent compte à la fois du contexte et des priorités, besoins et visions des différents réseaux continentaux et sectoriels membres de l’ESS :
1) Renforcer notre travail de plaidoyer transcontinental/international, du niveau local au niveau mondial, afin d’assurer une plus grande visibilité des solutions apportées par les initiatives et les réseaux de l’ESS, et ainsi obtenir un plus grand impact transformateur.
2) Soutenir le renforcement du travail de nos réseaux ESS continentaux/sousrégionaux dans leurs activités de plaidoyer sous-régionales, et leur travail avec les membres de leurs réseaux ESS nationaux et locaux.

Description du poste :
Sous la direction du conseil d’administration et de l’équipe de coordination, le rôle du / de la secrétaire exécutif est le suivant :
1) Préparer et organiser les réunions trimestrielles/quarriestrielles du Conseil – contenu et logistique (virtuel) – ainsi que d’autres réunions de gouvernance et de coordination en collaboration avec le coordinateur de la gouvernance. Il s’agit notamment de rédiger des analyses ou de fournir des informations pertinentes pour une prise de décision efficace, ainsi que de garantir des processus participatifs.
2) Entre chaque réunion du Conseil, coordonner (i) les activités et les réunions des axes de travail (ATs) créées pour mettre en oeuvre le plan stratégique du RIPESS, avec les coresponsables des ATs, (ii) l’implication des participant/es des différents membres continentaux, avec le(s) secrétaire(s) technique(s) continental(aux).
3) Participer aux activités externes liées à la participation du RIPESS dans diverses arènes internationales à des fins de plaidoyer international, et suivre/établir des alliances et des relations de travail avec d’autres réseaux internationaux. Ce travail est effectué en collaboration avec les membres désignés du Conseil.

4) Collaborer avec le/la responsable de communication pour mettre en oeuvre la stratégie de communication et les activités connexes afin d’assurer une communication fluide en trois langues, par le biais des canaux internes et externes, du site web et du bulletin d’information.
5) Assurer une bonne coordination avec les équipes techniques  continentales.
6) Établir et suivre la coordination d’éventuels projets ou consultances liés à de nouveaux financements (y compris la formulation de projet, le recrutement, la budgétisation, l’intégration dans le plan stratégique et la gouvernance du réseau, etc.)
7) Suivi des travaux comptables avec le comptable externe.
8) Entreprendre d’autres tâches identifiées par le Conseil d’administration et l’équipe de coordination pour faire avancer le plan d’action du RIPESS selon besoin et possibilités.

LES COMPÉTENCES, LES CONNAISSANCES ET L’EXPÉRIENCE :
– Profil international avec d’excellentes capacités de communication orale et écrite dans les langues du RIPESS: français, anglais et espagnol.
– Connaissance de l’ESS et des mouvements et réseaux en lien
– Expérience de travail dans / avec des réseaux internationaux, et vision stratégique connexe
– Plus de 5 ans d’expérience en coordination et gestion
– Expérience de coordination de préparation et d’animation de réunions sous diverses formes virtuelles/face-à-face, rédaction de comptes rendus et de rapports, suivi ultérieur, etc;
– Expérience de la facilitation et de la modération participative dans différentes cultures/langues.
– Connaissance/expérience de l’orientation générale du travail de communication
– Capacité à passer de tâches logistiques, de « petites » tâches de soutien interpersonnel à des tâches plus stratégiques.
– Excellentes compétences interpersonnelles, patience et flexibilité
– Expérience du travail en équipe à distance
– Autonomie, sens de l’initiative et créativité

CONDITIONS :
– Le/la Secrétaire Exécutif peut travailler depuis n’importe quel lieu géographique, mais doit être en communication constante avec les membres du Conseil du RIPESS, et en particulier avec l’équipe de coordination, les équipes techniques continentales et le/la responsable de
la communication.

La plupart des réunions intercontinentales ont lieu à 15h CET (environ 3 à 4 par mois), et les réunions avec les différents réseaux continentaux impliquent de s’adapter à leurs différents fuseaux horaires.
– Sous réserve de disponibilité de fonds et du contexte du Covid, le/la Secrétaire exécutif peut effectuer des voyages pour soutenir l’organisation de réunions intercontinentales du RIPESS et, occasionnellement, pour des réunions continentales ou internationales.
– Horaires de travail : Temps plein, selon la législation nationale.
– Salaire : à déterminer
– Date de début : début décembre 2021

Envoyer votre CV et une lettre de motivation au moins en anglais avant le 14 novembre à l’adresse : info@ripess.org. Toutefois, l’appel à candidatures restera ouvert jusqu’à ce que le bon profil soit trouvé, mais la priorité sera donnée aux candidatures envoyées avant le 14.

FR_Secrétaire Exécutif_Offre d'emploi_RIPESS_Oct2021

The post Offre d’emploi : Secrétaire Executif, à temps plein appeared first on RIPESS.



Le programme d’entrepreneuriat des jeunes de l’ASEC

21 de Outubro de 2021, 13:17, por RIPESS

L’enthousiasme des jeunes pour l’entrepreneuriat est un bon signe pour l’économie car cela signifie que plus d’acteurs vont entrer dans la distribution du pouvoir économique. Le Conseil asiatique de l’économie solidaire (ASEC) a travaillé dans ce sens en organisant le Programme d’Entrepreneuriat des Jeunes (PEJ), un programme de mentorat dans le cadre duquel des experts fournissent des conseils aux jeunes motivés pour gérer et exploiter leurs propres entreprises fondées sur les principes de l’économie sociale solidaire. L’ASEC considère ce programme en tant que moyen important pour les jeunes entrepreneurs de construire leur entreprise sur des bases solides et durables, qui sont les cinq dimensions de l’économie sociale solidaire.

En 2021, l’Académie en ligne de l’ASEC, en partenariat avec HOMENET Philippines, a mené le premier programme en ligne de l’ASEC sur l’entreprenariat des jeunes sous la direction de la Dr Rosalinda P. Ofreneo et du Dr Benjamin R. Quinones Jr., le fondateur de l’ASEC. La formation s’est déroulée sur les plateformes Zoom Webinar et Google Classroom entre le 4 juillet et le 17 août 2021, et a été suivie par 26 participants.

 

La formation les a encouragés à considérer l’entreprise ESS plutôt que l’entreprise individuelle. D’autre part, l’entreprise ESS est une entreprise détenue par un groupe organisé de personnes ayant de grandes idées et dont la mission est de subvenir aux besoins de leur famille, de leurs voisins (personnes), de préserver l’environnement (planète) et de gagner de l’argent (profit) afin que l’entreprise soit durable. Des conseils pratiques ont également été donnés sur la manière dont l’entrepreneur peut découvrir des clients potentiels, ce qui est très important pour que toute entreprise puisse vendre ses produits et réaliser des bénéfices. Les participants ont ensuite été initiés à l’utilisation de la cartographie communautaire comme outil pour trouver des clients potentiels, les besoins des clients, les partenaires possibles ainsi que les concurrents possibles.

Afin de partager des expériences concrètes, trois représentants de diverses organisations ayant adopté le modèle de l’ESS ont été invités à présenter les expériences de leur organisation dans l’organisation et la gestion de leurs entreprises d’ESS : a. Le plan d’épargne de la Village Savings and Loan Association (VSLA) par Mme Prime Jardeleza ; b. Le modèle d’entreprise de Kilos Unlad ng Mamamayan ng Real, Inc. (KUMARE) par Mme Zonia Narito ; et l’entreprise collective PATAMABA-WISE par Mme Josephine Parilla.

Pour mieux constituer leur propre fonds, les participants ont été initiés au système bancaire Bayanihan (BBS), créé et introduit par le Dr Quinones, Jr. dans les années 1990 dans le cadre du programme bancaire Bayanihan qui est devenu populaire et a été adopté par le ministère de l’Intérieur et du Gouvernement local (DILG) des Philippines. Le DILG a demandé à toutes les unités gouvernementales locales d’adopter le BBP dans leurs villes et municipalités respectives. « Bayanihan » est un mot philippin qui signifie aide mutuelle ou solidarité. Bayanihan reflète la vertu de l’auto-assistance en ce sens que chaque besoin (financier ou autre) peut être satisfait non pas par une aide extérieure mais par la communauté elle-même.

L’ASEC prépare actuellement la prochaine série du PEJ qui sera menée dans d’autres pays asiatiques avec leurs ressources locales et leurs participants locaux.

Par Paul Casuga et Chandra Firmantoko

The post Le programme d’entrepreneuriat des jeunes de l’ASEC appeared first on RIPESS.



Tags deste artigo: economia solidária solidarity economy social economy economie sociale economie solidaire